✌️Votations du 9 juin 2024 : Bravo! C’est NON à 56,94% à la modification de la loi sur l’accueil préscolaire ‼️

Un soulagement pour une majorité, la population genevoise a clairement rejeté cette modification.
Pour plus d’information, veuillez trouver ci-dessous le communiqué de presse du comité référendaire ainsi que les articles s’y référant. :

Communiqué de presse
La population genevoise dit NON à des crèches au rabais et OUI à des conditions de travail décentes dans la petite enfance

Ce dimanche, les Genevois-es votaient sur la modification de la loi sur la petite enfance qui avait été décidée par la majorité de droite du Grand Conseil. Cette modification était combattue par un large comité référendaire, composé d’associations professionnelles du secteur, de partis et de syndicats. Si cette modification législative avait été acceptée, elle aurait représenté une attaque flagrante contre les conditions de travail d’un personnel essentiellement féminin et aurait considérablement dégradé les conditions d’accueil des enfants.
 
Les arguments fallacieux des partisan-es de cette modification de la loi, axés essentiellement sur l’ouverture de places de crèches privées supplémentaires, ont donc été légitimement balayés dans les urnes. La population genevoise a donné un signal clair : ce n’est pas en supprimant les usages professionnels, et en appliquant le salaire minimum au personnel non soumis à une CCT ou à un statut de droit public, que des progrès seront effectués dans l’accueil préscolaire.
 
Alors que le secteur fait face à une pénurie de personnel dans la petite enfance, il aurait été absurde de dévaloriser encore plus ces professions. Les places d’accueil n’auraient pas été augmentées par cette mesure, au contraire des marges des crèches privées, qui auraient conservé leurs tarifs aussi exorbitants qu’inaccessibles à la plupart des familles du canton. 
 
Ce NON doit désormais servir de base sur laquelle renforcer la politique publique de la petite enfance. Car le maintien des parents en emploi ne passera pas par la dégradation des conditions de travail dans les crèches, mais au contraire par un investissement plus important des collectivités publiques pour créer de nouvelles places.
 
Ce NON sonne également comme un avertissement clair envers la majorité de droite du Grand Conseil : toute attaque contre un accueil préscolaire de qualité sera systématiquement combattue, tout comme les tentatives de remettre en cause les mécanismes de régulation du marché de travail. Nous poursuivrons nos actions politiques et syndicales visant à valoriser le personnel de la petite enfance et à renforcer le réseau de places d’accueil.
 
Pour plus d’informations
Amanda Ojalvo, pour le comité référendaire, 078 914 90 94
Valérie Buchs, SIT, 079 454 58 40
Maurice Perrier, AGEDE, +33 6 72 65 22 35
Davide De Filippo, CGAS, 079 707 14 67

Articles paru dans la Tribune de Genève:
9 juin 2024 : « Comment ont voté les communes genevoises« 
9 juin 2024: « Genève défend les salaires de la petite enfance » – Rachad Armanios

Article paru dans Le Courrier:
9 juin 2024 : « Statu quo salarial dans les crèches » – Maria Pineiro

Articles parus dans Le Temps :
9 juin 2024 : « Les Genevois protègent les conditions salariales dans les crèches privées«  – Sylvia Revello
9 juin 2024 : « Votations à Genève: la petite enfance concerne tout le monde » – Commentaire: Sylvia Revello

📚SRED – Publication de plusieurs rapports sur la pédagogie spécialisée

Le Service de la recherche en éducation vient de publier 4 rapports qui analysent les dernières évolutions dans le domaine de la pédagogie spécialisée.

 Eclairages No 3 (De la petite enfance à la première rentrée scolaire) concerne plus particulièrement la petite enfance et propose des portraits fictifs, issus de témoignages recueillis à l’occasion de précédentes études du SRED, illustrant les difficultés, les défis, les pratiques d’acteurs et actrices qui vivent cette transition préscolaire-scolaire. Des repères théoriques, une contextualisation de la situation genevoise et des pistes de réflexion sont développés.

Premier rapport (La mise en œuvre du concordat de la pédagogie spécialisée à Genève : de la difficulté à changer de paradigme) montre les difficultés de mise en œuvre de l’Accord intercantonal à Genève, tant du point de vue de l’évaluation des besoins des élèves, que de la construction d’un regard pluriel pour leur prise en charge en contexte scolaire, et questionne l’équité de l’école.

 Second rapport (Indicateurs de la pédagogie spécialisée) propose une série de données descriptives de l’évolution du nombre de mesures de pédagogie spécialisée, de leur durée, et des caractéristiques sociodémographiques et scolaires des bénéficiaires. Ce rapport permet d’interroger le parcours scolaire des élèves au bénéfice de ces mesures et d’envisager des pistes d’amélioration du système.

Eclairages No 4 (La pluriprofessionnalité dans les écoles genevoises) s’intéresse à la manière dont les professionnelles et professionnels sont mobilisés et collaborent ensemble pour soutenir les élèves dans leurs parcours scolaires et répondre à leurs besoins éducatifs. Cette note pose également l’enjeu de la formation des professionnelles et professionnels de l’école dans le contexte d’une école (inclusive) en évolution.

 Enfin, une infographie présente des éléments contextuels à propos de la pédagogie spécialisée à Genève et quelques résultats chiffrés. 

 

📹 »L’enfance de l’art » – une vidéo pour découvrir le métier d’éducatrice et éducateur de l’enfance

Cette vidéo mis en ligne par le centre de formation professionnelle santé social (CFPSo) fait partie d’une websérie réalisée par le service écoles-média du DIP de Genève.

D’autres vidéos réalisées par des élèves de 3ème année de l’ESEDE (école d’éducatrices et éducateurs de l’enfance) sont également disponibles en suivant ce lien.

🪁Association Le Cerf-Volant : Cycle de conférences

L’équipe du Cerf-Volant lance un cycle de conférences ayant comme fil rouge  « Comment continuer à grandir psychiquement pour un enfant dans notre contemporanéité »

Première conférence de ce cycle :

Mardi 21 novembre 2023 à 19h
Uni Mail Auditorium M 1160 
Bd du Pont d’Arve 40 – 1205 Genève 

« La vie psychique n’est pas toujours une invention mais parfois un poids  »
par M. François Ansermet
Professeur honoraire, Université de Genève & Université de Lausanne, Psychanalyste NLS, ECF, AMPFMH en psychiatrie et psychothérapie d’enfants et d’adolescents

Entrée libre mais inscription obligatoire par mail pour réserver votre place cvo@ipe-ge.ch
Une verrée suivra au Cerf-Volant (à quelques pas d’Uni Mail). Merci de préciser dans votre mail si vous souhaitez vous joindre à nous.

🎇Table ronde pour les 30 ans des crèches de l’Université🎉

Construire l’égalité des chances : Quels défis pour l’éducation préscolaire?

L’égalité des chances ne se décrète pas. Elle se construit dès les premières années de vie, en particulier par des offres d’éducation préscolaire sensibles à la production d’une société plus inclusive. Comment relever les nombreux défis de l’égalité des chances dans la petite enfance? Comment répondre aux besoins des enfants et de la société, en matière de soutien précoce à l’acquisition du langage, d’inclusion, de rapports de genre ou de développement émotionnel? Quelles sont les avancées de la recherche scientifique dans ces domaines? Et comment préparer les professionnel-les de l’éducation de l’enfance aux exigences de la société de demain? 

Pour répondre à ces questions en matière d’éducation précoce et de formation professionnelle, la table ronde croisera le regard de Céline Chatenoud (Université de Genève), Isabelle Collet (Université de Genève), Edouard Gentaz (Université de Genève), Pascale Lecuyer-Gauthier (Service de la Petite Enfance, Ville de Genève), Renata Pegoraro (École supérieure d’éducatrices et d’éducateurs de l’enfance, État de Genève), Marianne Zogmal (Université de Genève) et Melanie Perpignani (éducatrice du Secteur Petite enfance de l’Université de Genève).

Table ronde animée par Miruna Coca-Cozma (RTS).

En présence de

Christina Kitsos, conseillère administrative en Ville de Genève,
en charge du Département de la cohésion sociale et de la solidarité

Jean-Marc Triscone, vice-recteur, membre de la Fondation du secteur petite enfance, Université de Genève

La table ronde sera suivie d’un apéritif.